13 novembre 2015

Ça alors

La communication ratée des taxis du Victoria

Face à la concurrence du service de véhicules avec chauffeur Uber, l’association des taxis de l’État du Victoria, en Australie, a lancé en début de semaine une campagne sur les réseaux sociaux. Elle invitait les internautes à raconter leurs expériences avec des taxis. De nombreux utilisateurs en ont profité pour se plaindre de conducteurs désagréables, malhonnêtes, voire coupables de harcèlement sexuel, certains vantant même les services d’Uber. L’association des taxis a annoncé aujourd’hui qu’elle se séparait de son agence de communication. La police new-yorkaise avait connu une mésaventure similaire en avril 2014 en invitant des internautes à partager des photos d’eux auprès de policiers. Elle avait surtout reçu des images d’arrestations violentes.