• Six attaques simultanées ont frappé Paris et le Stade de France dans la soirée d’hier. Le groupe État islamique a revendiqué ces attentats dans un communiqué. Au moins 128 personnes sont mortes. Ce bilan est encore provisoire. En effet, plus de 250 blessés sont soignés dans les hôpitaux parisiens, dont 80 sont déclarés « en urgence absolue ».

  • Trois explosions ont retenti aux abords du Stade de France à Saint-Denis, au cours d’un match amical France-Allemagne. Trois assaillants ont fait sauter des ceintures d’explosifs, faisant une victime. Cinq autres lieux parisiens ont été frappés, notamment des terrasses de restaurants ou de bars : rue de la Fontaine-au-Roi (5 morts) ; rue Bichat (12 morts) ; boulevard Voltaire (un terroriste mort) ; rue de Charonne (19 morts) ; la salle de concert du Bataclan (plus de 80 morts).

  • François Hollande a décrété l’état d’urgence sur tout le territoire français et le contrôle des frontières a été rétabli. Le président français a annoncé ce matin qu’il s’adresserait lundi au Parlement réuni en congrès à Versailles.

  • La Conférence sur le climat de Paris (COP21) « se tiendra » avec une sécurité renforcée, a déclaré à Vienne le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius.

  • Les précédents : les attentats du 11 septembre 2001 à New York ont fait 2 973 morts. Ceux de Madrid en 2004 ont fait 191 morts. 129 personnes ont été tuées dans une prise d’otages dans un théâtre de Moscou en 2002 et 52 dans les attentats de Londres en 2005.