14 novembre 2015

Ça alors

Chaîne de solidarité sur les réseaux sociaux

Vers 1 heure ce matin, Facebook a mis à la disposition des Parisiens un système leur permettant d’informer en un clic tous leurs amis qu’ils étaient en sécurité. L’entreprise américaine avait lancé cette fonctionnalité en octobre 2014 pour permettre à des victimes de catastrophe de rassurer rapidement leurs proches. Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont utilisé le mot-clé #PorteOuverte pour proposer d’héberger des rescapés des attentats ou des personnes étant dans l’impossibilité de rentrer chez elles. Twitter et Facebook ont également servi à des gens restant sans nouvelles de leurs proches à lancer des avis de recherche en utilisant le mot-clé «#rechercheParis ».