16 novembre 2015

Ça veut dire quoi

Congrès

François Hollande s’exprimait cet après-midi devant le Congrès du Parlement à Versailles. Cette réunion exceptionnelle regroupe l’ensemble des députés et des sénateurs. Prévu pour approuver une modification de la Constitution, il peut se réunir pour deux motifs supplémentaires depuis une révision constitutionnelle du 23 juillet 2008 : autoriser l’adhésion d’un État à l’Union européenne et entendre une déclaration du président de la République. Cette dernière disposition n’avait été utilisée qu’une fois jusqu’ici, le 22 juin 2009, par Nicolas Sarkozy. Il avait alors centré son discours sur la crise et annoncé des mesures sur les retraites, la taxe carbone, le téléchargement illégal et la burqa. Le règlement du Congrès prévoit que l’allocution du président puisse être suivie d’un débat sans vote, auquel il ne peut participer. C’était le cas aujourd’hui. Chaque groupe parlementaire peut alors présenter un orateur qui dispose de dix minutes pour s’exprimer.