17 novembre 2015

Ça alors

26 gouverneurs américains contre l’accueil de réfugiés syriens

En réaction aux attentats de Paris, les gouverneurs de 26 États américains ont déclaré dimanche et hier qu’ils s’opposeraient désormais à l’accueil de réfugiés syriens sur leur territoire. Premier à prendre une telle initiative, le gouverneur de l’Alabama a affirmé qu’il ne voulait pas être « complice d’une politique qui met en danger les citoyens » de son État. « N’importe lequel des réfugiés syriens pourrait être lié au terrorisme », a estimé ensuite le gouverneur du Texas. La politique d’accueil est toutefois du ressort des autorités fédérales. Depuis 2012, les États-Unis ont admis 1 854 réfugiés syriens (contre environ 7 000 en France). En septembre, Barack Obama avait annoncé qu’il porterait leur nombre à 10 000 d’ici octobre 2016. Il a réaffirmé lundi, après les attentats, que cet engagement était toujours d’actualité.