18 novembre 2015

Ça veut dire quoi

Pupille de la nation

Plusieurs victimes des attentats de vendredi avaient des enfants en bas âge. Ceux-ci pourront se voir accorder le statut de « pupille de la nation ». Ce dispositif a été créé en 1917 pour que l’État vienne en aide aux enfants dont le père était mort lors de la Première Guerre mondiale. Il a été élargi en 1986 aux victimes d’attaques terroristes. L’adoption par la nation est possible jusqu’à l’âge de 21 ans. Elle doit être demandée par le père, la mère ou le représentant légal de l’enfant. S’il a plus de 18 ans, il peut faire la démarche lui-même. Les pupilles de la nation peuvent être accompagnés tout au long de leur vie. Le dispositif les soutient principalement les premières années, par le versement d’aides (nourriture, habillement, etc.), la prise en charge complète des études universitaires ou l’assistance à la recherche d’un premier emploi. Entre 20 et 50 nouvelles personnes en bénéficient chaque année généralement.