20 novembre 2015

Ça alors

Afflux de demandes d’engagement dans l’armée

Depuis les attentats de la semaine dernière, l’Armée de terre a été contactée chaque jour par 1 500 personnes souhaitant s’engager. Le nombre quotidien de jeunes se rapprochant des services de recrutement militaires était déjà passé d’une centaine hors période de campagne publicitaire à 400 après les tueries de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher. Avant d’être enrôlés, les candidats doivent passer des tests évaluant leurs capacités physiques, intellectuelles et psychologiques. Le processus prend trois à quatre mois. L’armée estime que 35 000 des 160 000 demandes qu’elle aura enregistrées en 2015 seront recevables. Il restera une sélection à effectuer puisque 24 000 postes de militaires seront à pourvoir en 2016.