• La ministre de l’Écologie Ségolène Royal, qui a également la tutelle des Transports, a annoncé ce matin sur France Inter que des portiques de sécurité seraient installés sur le réseau ferroviaire Thalys à Paris et à Lille « avant le 20 décembre ». Peu favorable à cette solution, la SNCF préférerait renforcer les moyens d’action de ses agents de sécurité.

  • Une soixantaine de gendarmes ont perquisitionné le domicile d’Olivier Corel, un islamiste français surnommé « l’émir blanc » à Artigat, dans l’Ariège. Considéré comme un guide spirituel salafiste, il a joué un rôle important dans la formation de plusieurs djihadistes, dont Mohammed Merah, l’auteur des tueries de Toulouse en 2012.

  • La Turquie a abattu ce matin près de la Syrie un avion militaire russe qu’elle accuse d’avoir violé son espace aérien. La Russie a répondu que l’avion était du côté syrien de la frontière et son président, Vladimir Poutine, a qualifié l’incident de « coup de poignard dans le dos » porté « par les complices des terroristes ».

  • Le chef du Parti socialiste portugais Antonio Costa a été chargé par le président Anibal Cavaco Silva de former un gouvernement. Il y a deux semaines, il s’était associé aux communistes et à l’extrême gauche pour faire voter une motion de censure qui a contraint à la démission le Premier ministre de centre droit Pedro Passos Coelho.

  • La chambre d’instruction du comité d’éthique de la Fédération internationale de football (Fifa) recommande dans un rapport rendu la semaine dernière le bannissement à vie de Michel Platini, a révélé aujourd’hui Libération. L’ancien footballeur français s’est porté candidat à la succession de l’actuel président Sepp Blatter, soupçonné de corruption.