24 novembre 2015

C’est leur avis

En défense de la Belgique

Francis Van de Woestyne, rédacteur en chef du quotidien la Libre Belgique, n’a pas apprécié qu’un éditorial du Monde décrive son pays comme une « fabrique djihadiste ». Dans un éditorial publié ce matin, il pointe le danger de cette accusation.

« Reconnaissons-le : cet exercice – c’est pas moi, c’est lui… – a quelque chose d’un peu minable. On en est bien conscient. Il y a eu des failles partout. Et il est un peu vain de vouloir sans cesse rejeter la responsabilité des attentats de Paris sur d’autres pays amis. Ce petit jeu est d’ailleurs bien ce que cherche Daech : diviser, diviser, diviser. En accablant les Belges de tous les maux, certains commentateurs sont tombés dans le piège tendu. On le répète. Il n’est pas question ici de gommer certaines responsabilités et réalités belges. […] Mais les critiques seraient plus faciles à accepter si elles venaient d’un État infaillible, un État qui serait un modèle du vivre ensemble et de l’intégration. » Francis Van de Woestyne