24 novembre 2015

Ça alors

Mark Zuckerberg militant du congé parental

Le patron de Facebook Mark Zuckerberg a annoncé vendredi qu’il prendrait deux mois de congé parental après la naissance de son premier enfant. Cette décision est symbolique aux États-Unis, où la législation accorde peu d’avantages aux jeunes parents. La loi fédérale autorise hommes et femmes à s’absenter jusqu’à 12 semaines non payées. C’est aux entreprises de décider si elles accordent des congés parentaux payés à leurs employés. En 2014, seuls 13 % des travailleurs y avaient eu accès, selon le département du Travail. Facebook se veut généreux, en offrant quatre mois de congés parentaux rémunérés. Le service de vidéos en ligne Netflix a, lui, annoncé en août que ses employés pourraient s’arrêter et être payés pendant 12 mois. La décision de Mark Zuckerberg tranche avec celle de Marissa Mayer. La patronne de Yahoo, qui s’était absentée deux semaines en 2012 après la naissance de son fils, a annoncé qu’elle comptait retravailler depuis son domicile immédiatement après la naissance de ses jumelles en décembre.