• Le groupe État islamique a revendiqué l’attentat, hier à Tunis, contre un bus de la sécurité présidentielle qui a fait treize morts, dont le kamikaze. Dans les heures qui ont suivi l’attaque, le président tunisien Béji Caïd Essebsi a réinstauré l’état d’urgence qui avait été levé début octobre.

  • Le bombardement de l’hôpital de Médecins sans frontières le 3 octobre à Kunduz en Afghanistan est « avant tout une erreur humaine », selon les conclusions de l’enquête américaine présentées aujourd’hui. L’établissement médical a été confondu avec « un autre bâtiment à quelques centaines de mètres de là », a expliqué le général John Campbell, qui commande les 13 000 soldats étrangers de l’Otan en Afghanistan.

  • François Hollande a invité les Français à « pavoiser » leur domicile de drapeaux tricolores lors de l’hommage qui sera rendu vendredi dans la cour des Invalides aux victimes des attentats du 13 novembre, a fait savoir le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll.

  • Le ministère de l’Agriculture a révélé qu’un cas de grippe aviaire avait été découvert dans une basse-cour chez des particuliers à Biras, en Dordogne. Il s’agit du premier cas décelé en France depuis 2007. Le risque de contagion humaine est faible, sauf en cas de contact direct, rapproché et répété.

  • Le tribunal de commerce de Toulouse a annoncé que le voyagiste Fram avait été cédé pour environ 10 millions d’euros à la société Voyages Invest et à sa filiale Phoenix. Le repreneur s’est engagé à garder 429 salariés en CDI sur 650 environ en France.