30 novembre 2015

Ça alors

Déforestation en hausse

Le ministère brésilien de l’Environnement a annoncé jeudi, à quelques jours du lancement de la COP21, que la destruction de la forêt amazonienne au Brésil avait augmenté de 16 % entre juillet 2014 et juillet 2015. Le pays a pourtant mis en place voici une dizaine d’années une politique de surveillance et de régulation. Au niveau mondial, la déforestation contribue à environ 15 % des émissions de gaz à effet de serre, soit plus que le secteur du transport dans son entier, selon l’agence Reuters. Le GIEC, groupe d’experts internationaux sur le climat, citait le chiffre de 17 % en 2007. Les forêts permettent en effet de retenir le carbone dans les sols. En Indonésie, qui possède la troisième plus grande forêt tropicale de la planète derrière le Brésil et le Congo, la déforestation connaît également une augmentation cette année et échappe même à tout contrôle. Les feux de forêt, allumés pour détruire les arbres, se sont intensifiés à l’automne et ont provoqué la formation de nuages de fumée toxique s’étendant jusqu’aux pays environnants.