7 décembre 2015

C’est leur avis

Suicide politique

Joseph Macé-Scaron, directeur de la rédaction de Marianne, estime que le PS se suicide politiquement en se retirant dans les régions dominées par le Front national.

« En décidant de retirer les listes PS arrivées en troisième position au premier tour de ces élections régionales, l’appareil cornaqué par Jean-Christophe Cambadélis, lui-même aiguillonné par l’exécutif, prend, en toute connaissance de cause, la décision de disparaître totalement des régions durant six ans. Six ans où le PS sera inaudible sur des enjeux essentiels en raison des dévolutions de pouvoir aux nouvelles collectivités territoriales. […] Priver le FN d’une région alors que près d’un Français sur trois vote pour lui, est-ce vraiment la “solution” ? Il n’est pas besoin d’être grand politologue pour saisir que cette attitude, peu soucieuse de la représentativité des instances démocratiques (et c’est un euphémisme), ne fait qu’augmenter la colère de ses sympathisants et grossir leurs rangs. » Joseph Macé-Scaron