7 décembre 2015

Ça alors

Dix pays africains s’engagent à replanter des forêts

Dix pays africains ont annoncé hier dans le cadre de la COP21 le lancement du programme AFR100 visant à rétablir 100 millions d’hectares de forêts et de terres agricoles d’ici 2030. Parmi les États engagés, l’Éthiopie et la République démocratique du Congo ont promis de remettre en état respectivement 15 et 8 millions d’hectares. D’autres pays doivent encore se joindre aux signataires pour atteindre l’objectif, qui consiste à augmenter de 15 % la surface forestière du continent. Le projet bénéficie d’un financement de 1,5 milliard de dollars de la Banque mondiale et d’investisseurs privés. L’Afrique compte 700 millions d’hectares de terres détériorées qui pourraient être de nouveau cultivées ou reboisées, presque la taille de l’Australie, explique le World Resources Institute, un think tank environnemental américain partenaire de l’AFR100.