8 décembre 2015

Ça alors

Le champion de l’hyperinflation en déflation

Après 15 ans de forte hausse des prix, le Zimbabwe est confronté au problème inverse : la déflation. Les habitants subissent depuis un an une baisse généralisée des prix (-3,29 % en octobre), alors qu’en septembre 2008, ce pays enregistrait un taux d’inflation record de 489 milliards de pourcents selon le Fonds monétaire international. Des billets de 100 000 milliards de dollars zimbabwéens avaient même été imprimés. La déflation est la conséquence du passage du pays au dollar américain qui s’est achevé en juin. Cette stratégie, si elle a rapidement permis de stabiliser les prix, a pour inconvénient de rendre impossible toute politique monétaire pour relancer une économie caractérisée par un taux de chômage de 80 %. Le gouvernement de Robert Mugabe ne peut plus imprimer de nouveaux billets, seule la Réserve fédérale américaine en a la compétence. Le manque de liquidités a freiné la demande et contraint les entreprises à baisser leurs prix et les salaires.