• Les enquêteurs ont identifié le troisième membre du groupe terroriste ayant fait 90 morts au Bataclan le 13 novembre, a révélé le Parisien. Originaire de Strasbourg et âgé de 23 ans, Foued Mohamed-Aggad était parti en Syrie fin 2013.

  • À deux jours de la clôture de la COP21, le ministre des Affaires étrangères français Laurent Fabius, qui préside cette conférence internationale sur le climat, a remis aux 195 pays participants une nouvelle version du projet d’accord pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le nouveau texte passe de 43 à 29 pages et 75 % des crochets (points à régler) ont été supprimés.

  • Le ministère afghan de la Défense a annoncé que des combats entre les forces gouvernementales et des talibans avaient fait au moins 47 morts, dont dix membres de la milice islamiste, à Kandahar, dans le sud du pays. Les talibans ont attaqué hier soir l’aéroport, qui abrite une base conjointe de l’Otan et de l’armée afghane.

  • Volkswagen a annoncé que les soupçons de manipulation des émissions de CO2 concernaient 36 000 de ses véhicules et non 800 000 comme le constructeur automobile allemand l’avait estimé début novembre. Ce volet de l’affaire Volkswagen est distinct du scandale du contournement des tests antipollution révélé le 18 septembre.

  • Le magazine américain Time a désigné « personnalité de l’année 2015 » la chancelière allemande Angela Merkel, « la plus puissante des dirigeants européens ». Décernée à la personne ayant eu le plus d’influence, positive ou négative, sur les événements de l’année, cette récompense est attribuée pour la première fois depuis 29 ans à une femme.