9 décembre 2015

C’est leur avis

Ce voile qui fait si peur

Une chronique de Luc Le Vaillant, journaliste à Libération, dans laquelle il se met en scène dans le métro en train de fantasmer et de paniquer devant une jeune femme vêtue d’une abaya (large vêtement couvrant le corps), a suscité de nombreuses critiques. L’écrivain Mouloud Akkouche lui répond sur son blog en se mettant dans la peau de ce personnage.

« Aujourd’hui, pour la première fois depuis ma naissance en 1985, j’ai peur de ce pays. Mon pays auquel je fais si peur. Une patrie avec six millions de voix qui me montrent du doigt. Une minorité de citoyennes et de citoyens rêve de me jeter à la mer pour me renvoyer dans mon pays natal : 75004 Paris. D’autres, plus à gauche, souhaitent me déshabiller pour que ma tenue soit plus conforme à leurs idées. Que ni mes vêtements, ni mon culte, ne génère la moindre peur chez eux. Prise entre deux mâchoires. L’une très violente, l’autre plus subtile. Mais toutes les deux refusant ce que je suis. » Mouloud Akkouche