9 décembre 2015

Ça alors

Passation de pouvoir compliquée en Argentine

Le futur président de l’Argentine Mauricio Macri a été élu fin novembre contre le candidat soutenu par Cristina Kirchner, au pouvoir pendant huit ans (elle avait succédé à son mari Nestor Kirchner). Mais la présidente sortante s’emploie à gâcher la cérémonie d’investiture programmée demain. Elle a refusé ce matin de participer à la passation si celle-ci se déroule comme prévu au palais présidentiel et non, comme elle le souhaite, devant le Congrès majoritairement acquis à sa cause. Une proposition rejetée par le nouvel élu pour éviter de s’exposer à des huées. On ne sait donc pas encore si cette passation symbolique du bâton de commandement et de l’écharpe bicolore pourra avoir lieu.