16 décembre 2015

Ça alors

Les drones devront être déclarés aux autorités américaines

L’Agence fédérale de l’aviation civile américaine (FAA) s’attend à ce qu’un million de drones soient vendus pour Noël aux États-Unis. Anticipant cet afflux, elle a décidé lundi d’obliger les propriétaires à enregistrer leur engin volant dans le but d’établir une traçabilité en cas d’infraction. Les drones ont le droit de voler jusqu’à 120 mètres de haut, mais plusieurs dépassements ou survols de propriétés privées ont été relevés par les autorités. La FAA redoute des collisions entre ces aéronefs et les avions en phase de décollage ou d’atterrissage. Les propriétaires de drones pesant entre 250 grammes et 25 kilos, la masse limite des engins civils, sont concernés par la procédure. Ils devront communiquer leur nom, adresse postale et e-mail. Ils recevront en échange un numéro d’identification qui devra figurer sur l’appareil. En France, seul l’usage professionnel des drones pour des tournages audiovisuels et la surveillance d’installations est réglementé.