18 décembre 2015

Ça alors

Voiture sans chauffeur, mais avec permis

La Californie a publié mercredi un projet de réglementation pour le déploiement commercial des voitures sans conducteur. Il exige qu’un titulaire du permis de conduire soit présent à l’avant du véhicule pour surveiller sa trajectoire et prendre le volant si nécessaire. Il prévoit également que les « conducteurs » suivent une formation spéciale et soient tenus pour responsables en cas d’infraction. Ces dispositions sont combattues par Google qui promet que ses véhicules autonomes pourront transporter des passagers sans aucune intervention humaine et rêvait d’une voiture sans volant. Le Département des véhicules à moteur de Californie a précisé que son projet de réglementation était susceptible d’évoluer. Onze constructeurs sont aujourd’hui autorisés à faire des tests dans cet État, dont Google, Tesla et Ford.