23 décembre 2015

C’est leur avis

Platini paie ses relations passées

La justice interne de la Fédération internationale de football (Fifa) a refusé hier soir à Michel Platini le droit de saisir directement le Tribunal arbitral du sport pour contester sa suspension de toute activité liée au football pour huit ans. Pour le journaliste de la Tribune de Genève Arnaud Cerutti, l’ancien footballeur paie sa proximité avec des responsables sportifs corrompus.

« La carrière “politique” de Sepp Blatter et, surtout, de Michel Platini est bel et bien terminée. […] À 60 ans, le Français se voyait en chevalier blanc, en seul homme capable de redorer le blason d’une Fédération sérieusement ternie. Or, coupable ou non au final, c’est pour avoir partagé la “table des rois” plus de quinze ans durant et pour avoir certainement tout vu et tout entendu – à moins d’être totalement crédule – des petites recettes entre amis qui s’y dégustaient que “Platoche”, l’ancien magique numéro 10, subit là le tacle le plus violent de sa carrière. ” Arnaud Cerutti