• Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté à l’unanimité hier une résolution soutenant l’accord signé la semaine dernière au Maroc par les belligérants libyens. Cet accord prévoit de « s’employer » à la formation d’un gouvernement d’union nationale dans un pays où siègent aujourd’hui deux parlements rivaux, l'un à Tripoli et l'autre à Tobrouk.

  • « Il n’y a qu’une seule langue dans la République, c’est le français », a déclaré hier soir sur TF1 le Premier ministre Manuel Valls en réponse aux nationalistes corses. Vainqueurs des élections territoriales le 13 décembre, ces derniers demandent que le corse devienne la deuxième langue officielle de l’île.

  • Le gouvernement a renoncé à modifier les règles du calcul des aides personnalisées au logement (APL) pour les jeunes de moins de 25 ans. Un projet de décret prévoyait de calculer le montant de l’aide en fonction de la situation financière présente, alors qu’elle est actuellement calculée selon la situation fiscale deux ans auparavant.

  • Une jeune Française de 23 ans et son compagnon ont été mis en examen après avoir été arrêtés lundi à Montpellier. Les enquêteurs, qui ont découvert à leur domicile un faux ventre de femme enceinte, s’interrogent sur sa possible utilisation pour y dissimuler des explosifs et commettre un attentat-suicide.

  • Environ 120 000 policiers, gendarmes et militaires sont mobilisés aujourd’hui et demain pour les célébrations de Noël. Le porte-parole des évêques de France a précisé qu’environ 140 lieux de culte catholique feraient l’objet d’une surveillance particulière en raison de leur notoriété et de l’affluence attendue.