• Le colonel américain Steve Warren, porte-parole de la coalition anti-Daech, a annoncé par un message sur Twitter la mort d’un combattant français du groupe État islamique en Syrie, Charaffe el-Mouadan. Ce djihadiste, également connu sous le nom d’Aba Soulaymane, avait un « lien direct » avec l’organisateur présumé des attentats de Paris Abdelhamid Abaaoud et « préparait activement d’autres attaques », selon le militaire.

  • L’Organisation mondiale de la santé a annoncé la fin de l’épidémie d’Ebola en Guinée, le pays n’ayant pas connu de nouveau cas depuis 42 jours, soit deux fois la durée d’incubation du virus. Déclaré deux fois débarrassé d’Ebola, le Liberia a connu un nouveau cas mortel le 23 novembre et reste le dernier pays touché par la maladie.

  • Le parquet fédéral belge a annoncé l’arrestation de deux personnes soupçonnées d’avoir préparé des attentats à Bruxelles à l’occasion des fêtes de fin d’année. L’Ocam, l’organisme évaluant la menace terroriste en Belgique, a décidé de relever le niveau d’alerte pour « les services de police et les militaires présents à Bruxelles, qui pourraient être des cibles symboliques ».

  • La Cour suprême d’Israël a condamné définitivement Ehud Olmert, Premier ministre de 2006 à 2009, à 18 mois de prison ferme pour corruption dans le cadre du financement d’une de ses campagnes électorales. Il sera le premier ancien chef de gouvernement israélien à être incarcéré.

  • L’Arabie saoudite a présenté hier soir un budget pour l’année 2016 affichant un déficit de 79,3 milliards d’euros, conséquence de l’effondrement des cours du pétrole. Pour redresser ses comptes, Riyad a annoncé que le prix de l’essence allait augmenter de 50 % dès aujourd’hui, que les subventions publiques sur l’eau et l’électricité seraient réduites et qu’une TVA serait prochainement mise en place en coordination avec d’autres monarchies du Golfe.