• François Hollande a dévoilé trois plaques commémoratives en hommage aux victimes des attentats de janvier 2015 : aux morts de Charlie Hebdo, au policier Ahmed Merabet abattu boulevard Richard-Lenoir et aux personnes tuées dans le supermarché Hyper Cacher. Il inaugurera samedi matin une plaque à la mémoire de la policière municipale Clarissa Jean-Philippe tuée à Montrouge.

  • L’opérateur téléphonique Orange a confirmé « la reprise de discussions préliminaires avec le Groupe Bouygues en vue d’un rapprochement avec Bouygues Telecom ». L’association de défense des consommateurs UFC-Que choisir a appelé les autorités chargées de la concurrence à veiller à ce qu’une éventuelle fusion ne nuise pas aux clients.

  • Les juges enquêtant sur un possible financement frauduleux des campagnes du Front national en 2012 ont placé hier la présidente du parti Marine Le Pen sous le statut de témoin assisté, un statut intermédiaire entre témoin simple et mis en examen, a appris aujourd’hui l’AFP.

  • Barack Obama a dévoilé plusieurs mesures visant à renforcer le contrôle sur les armes à feu, en obligeant notamment les vendeurs à mieux contrôler les antécédents psychologiques des acheteurs. N’ayant pas de majorité au Congrès pour le soutenir, le président américain a décidé de signer des décrets présidentiels que plusieurs candidats républicains à la Maison-Blanche ont promis d’annuler s’ils sont élus en novembre.

  • L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques, chargée d’éliminer l’arsenal déclaré par la Syrie en 2013, a annoncé que celui-ci avait été « détruit à 100 % ». Un responsable au sein du ministère des Affaires étrangères russe a déclaré qu’il y avait une très forte probabilité que le groupe État islamique utilise toujours des armes chimiques.