6 janvier 2016

Ça alors

Les discours anti-armes d’Obama accélèrent les ventes

Les ventes mensuelles d’armes aux États-Unis ont atteint un nouveau record en décembre. Pour la première fois, elles sont estimées à plus de trois millions. Les ventes d’armes augmentent après les massacres comme celui de San Bernardino, le 2 décembre, où un couple de musulmans radicalisés a tué 14 personnes. Le New York Times note que les discours de Barack Obama font également grimper les achats, pas seulement après une fusillade, mais aussi à l’issue de campagnes électorales au cours desquelles il a soulevé le problème. Les ventes estimées avaient ainsi pour la première fois franchi la barre du million et demi en novembre 2008, le mois de son élection à la Maison-Blanche, et celle des deux millions en novembre 2012, juste après sa réélection.