• Un homme armé d’un couteau et muni d’une ceinture d’explosifs qui s’est révélée factice a tenté de pénétrer dans un commissariat du XVIIIe arrondissement de Paris et a été abattu par un policier. La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie après la découverte sur le corps de l’assaillant d’un papier portant le drapeau de Daech et une revendication en arabe.

  • Le parquet de Melun a fait appel de la libération conditionnelle accordée ce matin à Patrick Henry, condamné en 1977 à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre d’un enfant de sept ans. Ayant échappé à la peine de mort grâce à la plaidoirie de son avocat Robert Badinter, Patrick Henry avait bénéficié d’une liberté conditionnelle en 2001, mais celle-ci avait été révoquée après son interpellation en Espagne avec dix kilos de cannabis en 2002.

  • « La France ne peut pas créer des apatrides, c’est-à-dire des personnes sans nationalité », a déclaré hier soir Manuel Valls sur BFMTV. Le Premier ministre s’est ainsi opposé à la solution proposée par certains socialistes d’étendre la déchéance de nationalité pour crime terroriste à tous les Français et pas seulement aux binationaux.

  • Le ministère iranien des Affaires étrangères a accusé l’Arabie saoudite d’avoir « délibérément » bombardé son ambassade au Yémen. Une coalition menée par l’armée saoudienne lutte contre les milices houthis qui contrôlent la capitale, Sanaa, depuis septembre 2014 avec le soutien de l’Iran.

  • Le gouverneur de Californie a déclaré hier soir l’état d’urgence autour de Los Angeles en raison d’une gigantesque fuite de méthane apparue depuis octobre dans une installation de stockage de gaz naturel. Les autorités craignent de ne pas pouvoir résoudre le problème avant le mois de mars.