7 janvier 2016

Ça alors

Monsanto ne fait plus recette

Le spécialiste des OGM Monsanto a annoncé hier la suppression de 1 000 postes supplémentaires, portant à 3 600 le total des annonces d’emplois supprimés depuis octobre. L’entreprise américaine compte ainsi se séparer de 16 % de ses effectifs d’ici 2018. Monsanto est confronté à plusieurs difficultés depuis ces derniers mois. Tout d’abord, la chute du prix des matières premières agricoles, responsable d’une baisse des ventes et des revenus provenant de ses semences transgéniques, sa principale source de revenus. Les ventes des engrais et désherbants ont également été affectées par la décision de l’Organisation mondiale de la santé de classer en mars le désherbant Roundup comme « cancérogène probable ». Enfin, Monsanto subit l’appréciation du dollar qui renchérit le prix de ses produits pour les pays émergents.