9 janvier 2016

Lu et approuvé

L’algorithme de Facebook est plus humain que vous le croyez

En 2015, Facebook a franchi le seuil du milliard d’utilisateurs quotidiens, autant de personnes dont les conceptions et les représentations sont façonnées par son fameux algorithme de sélection des informations et des liens. Entre votre petite cousine fan de chatons et votre collègue qui partage un article sur la déchéance de nationalité, lequel Facebook mettra-t-il en avant sur votre fil d’actualité ? Slate.com publie le long récit d’une rencontre avec l’équipe en charge de cet algorithme qualifié d’« étonnamment inélégant, insupportablement changeant et obstinément opaque ». Ce qui apparaît et ce qui surprend, c’est le caractère humain et artisanal de sa fabrication, à base d’intuitions, de réunions et de tests. Après dix ans d’existence de son algorithme, Facebook en tire la leçon qu’on ne peut pas tout faire dire aux données et qu’il ne sera jamais parfait.