13 janvier 2016

C’est leur avis

Expliquer la radicalisation n’est pas la justifier

Manuel Valls a répété samedi qu’il ne pouvait y avoir d’« explication » au processus de radicalisation des djihadistes. Pour plusieurs sociologues interrogés par Libération, dont Bernard Lahire, expliquer ne revient pas à justifier.

« Tout d’abord, le Premier ministre, comme tous ceux qui manient l’expression “culture de l’excuse”, confond explication et justification. Il accuse les sciences sociales d’excuser, montrant par là son ignorance. Tout le monde trouverait ridicule de dire qu’en étudiant les phénomènes climatiques, les chercheurs se rendent complices des tempêtes meurtrières. C’est pourtant bien le type de propos que tient Manuel Valls au sujet des explications scientifiques sur le monde social. Non, comprendre ou expliquer n’est pas excuser. Nous ne sommes ni des procureurs, ni des avocats de la défense, ni des juges, mais des chercheurs, et notre métier consiste à rendre raison, de la façon la plus rigoureuse et la plus empiriquement fondée, de ce qui se passe dans le monde social. » Bernard Lahire