13 janvier 2016

Ça alors

Ted Cruz pas assez américain pour Donald Trump

La Constitution américaine précise qu’il faut être un « citoyen de naissance », autrement dit ne pas être naturalisé, pour pouvoir se présenter à l’élection présidentielle. Sous prétexte que Ted Cruz, son principal opposant dans la primaire républicaine, est né au Canada, Donald Trump lui dénie le droit de se présenter. Le sénateur texan est pourtant américain depuis la naissance au bénéfice du droit du sang : il est né d’une mère américaine et d’un père cubain. Mais au moment de l’adoption de la Constitution (1788), seule une personne née sur le territoire américain pouvait être considérée comme un « citoyen de naissance ». Donald Trump a fait de ce sujet un thème central de ses meetings dans lesquels il diffuse depuis dimanche la chanson « Born in the USA » de Bruce Springsteen. En 2011, il avait douté publiquement que Barack Obama soit né à Hawaï, sur le territoire américain, poussant le président américain à publier son certificat de naissance.