14 janvier 2016

Ça alors

La voiture autonome de Google encore loin de rouler seule

Google a publié mardi un rapport détaillant l’expérience de sa voiture autonome sur les routes californiennes. De septembre 2014, date du début des essais sur route, à novembre 2015, les Google Cars ont parcouru 680 000 kilomètres. Le rapport note qu’à 341 reprises il a fallu qu’un ingénieur reprenne le contrôle du véhicule pour éviter une autre voiture ou un objet. 272 de ces incidents sont considérés par Google comme mineurs, avec des infractions légères au code de la route. Les 69 restants regroupent les cas où la voiture aurait pu mettre en danger ses passagers. Google a évalué que 13 cas auraient pu mener à une collision, dont 8 où ses équipements auraient été en tort. Le géant américain reste néanmoins l’entreprise la plus avancée : Nissan, par exemple, a annoncé avoir repris le contrôle de sa voiture dans 106 cas sur 2 390 kilomètres parcourus. Google prévient par ailleurs que son taux d’intervention risque d’augmenter : les tests vont être de plus en plus corsés (météo défavorable, trafic dense, etc.).