• Six personnes ont été hospitalisées à Rennes, dont une est en état de mort cérébrale et quatre dans un état « très préoccupant » après avoir participé à un essai thérapeutique pour un produit à visée antalgique. Le parquet de Paris a ouvert une enquête.

  • L’Organisation mondiale de la santé a annoncé qu’un nouveau cas d’Ebola avait été détecté en Sierra Leone, chez une femme de 22 ans décédée le 12 janvier. L’institution internationale avait annoncé le 7 novembre que le pays était débarrassé du virus et déclaré hier que l’épidémie était terminée en Afrique de l’Ouest.

  • « Un effondrement complet de l’ordre public est imminent » au Burundi, a alerté l’ONU. Son Haut Commissaire aux droits de l’homme a dénoncé des massacres ethniques, des charniers et des viols collectifs commis par les forces de sécurité.

  • La police belge a mené une perquisition à Molenbeek, au domicile des parents du kamikaze qui s’était fait exploser le 18 novembre lors de l’assaut de la police dans l’appartement de Saint-Denis servant de refuge à Abdelhamid Abaoud. Cet homme a été identifié hier soir : il s’agissait de Chakib Akrouh, un Belgo-Marocain de 25 ans.

  • L’agence de notation financière Standard & Poor’s a dégradé la note souveraine de la Pologne d’un cran. Elle considère que les réformes du nouveau gouvernement conservateur (justice, liberté des médias publics) affaiblissent l’indépendance et l’efficacité des institutions du pays.