25 janvier 2016

Ça alors

Kickstarter enquête sur ses failles

Pour faire face au plus gros fiasco de son histoire, la plus importante plateforme mondiale de financement participatif, Kickstarter, avait commandé en décembre une enquête au journaliste indépendant Mark Harris. Il y a une semaine, ce dernier a rendu ses conclusions sur l’échec du projet de drone miniature Zano, qui avait levé plus de trois millions d’euros auprès de 12 075 contributeurs, mais dont les premiers modèles pouvaient à peine voler. La société s’était d’ailleurs mise en liquidation fin novembre, privant les clients d’un remboursement (230 euros par appareil). Mark Harris en a conclu que l’échec venait surtout du choix des sous-traitants et des lacunes des tests de conformité. Il recommande à Kickstarter un meilleur processus d’encadrement pour accompagner les projets financés et une meilleure information des contributeurs lorsque les projets sont complexes à réaliser.