• Le Danemark vote pour saisir les biens des migrants. Le Parlement danois a adopté par 81 voix sur 109 un projet de loi durcissant les conditions d’accueil des migrants. La police pourra saisir les biens et les sommes en liquide qu’ils détiennent au-delà de 10 000 couronnes (1 340 euros) afin de financer leur prise en charge. Le délai avant de pouvoir bénéficier du regroupement familial passera d’un an à trois ans.

  • Accident sur un site d’enfouissement de déchets nucléaires. Un éboulement a fait un mort et un blessé à Bure (Meuse) dans un laboratoire souterrain où est étudiée la possibilité de stocker des déchets radioactifs. Le projet doit être examiné cette année par le Parlement.

  • Des aides supplémentaires pour les éleveurs. Le ministère de l’Agriculture a annoncé qu’il allait débloquer 290 millions d’euros, dont 165 millions serviront à indemniser les éleveurs affectés par la grippe aviaire et la fièvre catarrhale et 125 millions compléteront le plan de soutien à l’élevage de 700 millions d’euros annoncé l’été dernier.

  • Hausse des tarifs autoroutiers. Après un gel en 2015, les prix des péages augmenteront de 1,12 % en moyenne le 1er février, a annoncé l’association 40 millions d’automobilistes.

  • Alertes à la bombe dans des lycées parisiens. Six établissements scolaires (Henri IV, Louis-le-Grand, Montaigne, Condorcet, Fénelon et Charlemagne) ont reçu ce matin des appels anonymes évoquant la présence d’un colis piégé. Seuls les cinq premiers avaient décidé de confiner leurs élèves jusqu’à ce que l’alerte soit levée en début d’après-midi.

  • Acquittement annulé dans le naufrage du Prestige. La Cour suprême espagnole a cassé la décision d’acquittement prononcée en faveur du capitaine grec du pétrolier ayant causé une marée noire dans l’Atlantique en novembre 2002 et l’a condamné à deux ans de prison. La justice a également estimé que le propriétaire grec et l’assureur britannique devaient également être tenus responsables.