27 janvier 2016

Ça alors

L’armée brésilienne contre le virus Zika

Le gouvernement brésilien a annoncé hier qu’il allait déployer 220 000 soldats pour aller « de maison en maison » avertir la population des dangers du virus Zika transmis par certains moustiques. Les militaires seront chargés de distribuer des dépliants expliquant les meilleurs moyens de se prémunir contre la maladie : porter des vêtements amples et longs et utiliser des moustiquaires. Les autorités comptent également distribuer des répulsifs gratuits aux femmes enceintes. Les nouveaux-nés sont en effet les principales victimes du virus Zika, qui peut entraver le développement de leur boîte crânienne et altérer leurs facultés intellectuelles. Près de 4 000 cas de malformations ont été détectés depuis 2015, ce qui fait du Brésil le pays le plus touché. Les soldats brésiliens devront également aider à localiser les points d’eau stagnante qui favorisent le développement des moustiques.