5 février 2016

Ça alors

De moins en moins séparés du reste du monde

La théorie des « six degrés de séparation » selon laquelle il ne faut que cinq intermédiaires pour nous relier à n’importe quelle personne sur la planète connaît une exception de plus en plus marquée : les utilisateurs de Facebook. Le réseau social a annoncé hier qu’il ne fallait plus que 3,57 personnes pour relier deux personnes parmi ses 1,59 milliard d’utilisateurs actifs mensuels. En 2011, l’entreprise avait participé à une étude universitaire sur les 700 millions de membres actifs qu’elle avait alors et trouvé que le nombre d’intermédiaires nécessaires était de 3,74. Le monde, du moins celui inscrit à Facebook, est de plus en plus interconnecté, conclut le réseau social dans sa nouvelle étude. L’entreprise propose sur son site de calculer votre degré de séparation moyen par rapport à n’importe quel autre inscrit. Le New York Times conteste cependant la définition des degrés de séparation qu’utilise Facebook : pour le quotidien américain, 3,57 intermédiaires, cela signifie 4,57 degrés de séparation, pas 3,57.