• Fabius annoncé au Conseil constitutionnel. François Hollande nommera Laurent Fabius à la présidence du Conseil constitutionnel demain, selon RTL, rendant nécessaire un remaniement ministériel. L’actuel ministre des Affaires étrangères y remplacerait Jean-Louis Debré, désigné à ce poste par Nicolas Sarkozy en 2007.

  • Duel Fillon-Sarkozy. Nicolas Sarkozy a invité les députés Les Républicains à voter pour l’inscription de la déchéance de nationalité dans la Constitution en s’en prenant à « ceux qui ont soutenu la déchéance par le passé et changent d’avis ». Il visait en particulier son ancien Premier ministre François Fillon qui a affirmé lors de la même réunion : « J’ai conclu en mon âme et conscience que la révision constitutionnelle n’était ni nécessaire, ni utile. »

  • Rejet du recours contre LCI. Le Conseil d’État a rejeté le recours en référé déposé par le groupe NextRadioTV contre le passage en gratuit de la chaîne d’information en continu LCI, rivale de sa filiale BFMTV. Les dirigeants du groupe TF1 espèrent une arrivée sur la TNT gratuite en mars.

  • Marchés financiers en berne. La Bourse de Tokyo a perdu 5,4 % ce matin et le CAC 40 a clôturé sous la barre symbolique des 4 000 points pour la première fois depuis août 2013. Inquiets du ralentissement des économies chinoise et américaine et de la baisse des cours du pétrole, les investisseurs doutent également de la solidité des banques européennes et en particulier italiennes.

  • Émeute à Hongkong. Des affrontements  les plus importants depuis le mouvement prodémocratie de 2014 – ont éclaté la nuit dernière à Hongkong en pleine célébration du Nouvel An chinois. Des manifestants s’en sont pris aux forces de l’ordre, faisant plusieurs dizaines de blessés, dont 90 parmi les policiers.