10 février 2016

Ça alors

Une appli iranienne pour esquiver la police religieuse

La police religieuse iranienne, la Gasht-e Ershad, vérifie que la tenue des femmes n’est pas en infraction avec la loi islamique : cheveux insuffisamment couverts ou vêtements trop près du corps. Des développeurs iraniens, qui souhaitent rester anonymes, ont lancé hier une application mobile permettant aux passants de signaler ces points de contrôle. Intitulée Gershad, elle fonctionne sur le modèle de Waze ou Coyote, des dispositifs grâce auxquels les conducteurs peuvent prévenir les autres utilisateurs lorsqu’ils rencontrent des contrôles routiers ou des radars. Entre mars 2013 et mars 2014, la police religieuse iranienne a annoncé avoir procédé à plus de deux millions de contrôles, dont 18 000 ont donné lieu à une convocation au tribunal.