11 février 2016

Ça alors

Vague féminine dans le gouvernement des Émirats arabes unis

Cinq femmes ont fait leur entrée dans le gouvernement des Émirats arabes unis (EAU) lors d’un remaniement ministériel annoncé hier. Trois d’entre elles vont diriger un ministère du Bonheur, de la Tolérance et un autre de la Jeunesse. Ce n’est pas la première fois que des femmes intègrent les plus hautes instances politiques du pays. Il est en revanche inédit qu’un Premier ministre nomme un contingent féminin aussi nombreux. Les ministères stratégiques restent néanmoins occupés par des hommes. Une étude publiée en 2013 par la Fondation Thomson Reuters place les EAU à la dixième place (sur 22) des pays arabes pour les conditions de vie offertes aux femmes. Elles ont accès à l’éducation, mais peuvent aller en prison en cas de relation sexuelle en dehors du mariage (une peine dont les hommes sont exemptés). Les maris peuvent confisquer les papiers d’identité de leur femme. Le viol conjugal n’est pas reconnu par la loi.