13 février 2016

Ça veut dire quoi

Ondes gravitationnelles

Une équipe de chercheurs internationale a annoncé jeudi la détection d’ondes gravitationnelles. Einstein en avait démontré l’existence en 1916, la science vient de la confirmer par l’observation directe. Ces ondes sont émises par des secousses dans l’Univers. Elles sont d’autant plus perceptibles que les corps qui les produisent (planètes, étoiles, trous noirs) sont massifs et en mouvement rapide. Elles se propagent à la vitesse de la lumière, un peu à la manière des vaguelettes produites par une pierre que vous lancez dans l’eau. Les ondes, détectées en septembre dans un centre de recherche américain pendant moins d’une seconde, émanent de deux trous noirs, ayant respectivement 29 et 36 fois la masse du Soleil, qui ont fusionné il y a plus d’un milliard d’années. Cette avancée est jugée historique par la communauté scientifique. À quoi cela va-t-il servir ? L’astronomie des ondes gravitationnelles permettra sans doute d’en savoir beaucoup plus sur les trous noirs.