15 février 2016

C’est leur avis

Fleur Pellerin, la meilleure ministre de la Culture

Évincée du gouvernement lors du remaniement de jeudi, Fleur Pellerin a eu le mérite de montrer la vacuité du ministère de la Culture, selon le critique musical de Slate.fr Jean-Marc Proust.

« Ce ministère ne sert plus à rien. Il distribue des subventions et organise des fêtes. Criblé de dettes, l’État n’a plus les moyens de ses ambitions. Et plus d’ambitions du tout. Les collectivités locales financent la culture bien plus que la rue de Valois. Peut-on citer une grande réussite du ministère de la Culture ces dernières années ? Pardonnez-moi, mais je n’en vois aucune. […] Le rôle du ministre est de réciter le catéchisme de l’exception culturelle… Mais vous, Fleur Pellerin, les envolées lyriques, vous vous en foutiez un peu. […] Vos aveux d’ignorance, votre désinvolture, votre sens du service minimum, votre refus des faux-semblants sont sans doute ce qu’il y avait de mieux à faire. Et c’est en cela que vous avez été la meilleure des ministres de la Culture. » Jean-Marc Proust