• Orelsan relaxé. La cour d’appel de Versailles a relaxé le rappeur, jugé pour injure et provocation à la violence envers les femmes dans plusieurs de ses chansons. Le chanteur, qui revendiquait sa « liberté de création », avait été condamné en première instance, en 2013, à 1 000 euros d’amende avec sursis.

  • Éclaircie pour Benzema. Le contrôle judiciaire de Karim Benzema a été partiellement levé dans le cadre de l’affaire de la sextape pour laquelle il est mis en examen. Il a désormais l’autorisation de côtoyer Mathieu Valbuena et peut espérer une réintégration prochaine dans l’équipe de France.

  • « Salafistes » gagne en visibilité. La justice a abaissé à 16 ans le seuil de l’interdiction du documentaire sur l’islam radical « Salafistes », alors que le ministère de la Culture l’avait interdit aux moins de 18 ans. Le film donne la parole à des responsables d’Al-Qaïda et utilise leurs images de propagande sans voix off ni commentaires.

  • Réforme du travail. La ministre du Travail Myriam El Khomri envisage d’utiliser l’article 49-3 de la Constitution pour faire passer son projet de loi sans le vote des parlementaires. Elle a déclaré ce matin dans les Échos vouloir les convaincre tout en ajoutant : « mais nous prendrons nos responsabilités ».

  • Images de réfugiés. Le World Press Photo, le plus prestigieux concours de photojournalisme, a décerné son premier prix 2016 à l’Australien Warren Richardson, pour une photo d’un homme faisant passer un bébé sous des barbelés à la frontière serbo-hongroise. Sur les 45 images primées, sept sont liées à la guerre en Syrie et aux réfugiés. Voir toutes les photos primées.