26 février 2016

Ça alors

Le Canada contre la déchéance de citoyenneté

Le gouvernement canadien de Justin Trudeau, au pouvoir depuis novembre, a présenté hier un projet visant à abroger la loi sur la déchéance de citoyenneté en vigueur dans le pays depuis mai. Votée sous le précédent gouvernement, issu du Parti conservateur, celle-ci concerne les Canadiens binationaux condamnés pour actes de terrorisme, d’espionnage ou de trahison. Elle a jusqu’ici été appliquée à un seul homme, qui préparait un attentat contre la Bourse de Toronto. Le Canada prend donc une direction opposée à la France, qui discute actuellement de l’introduction de la déchéance de nationalité dans sa Constitution.