2 mars 2016

C’est leur avis

Repasser par les urnes sans attendre 2017

Après le report lundi de la présentation du projet de réforme du Code du travail, la journaliste politique de Challenges Ghislaine Ottenheimer estime que le gouvernement est à bout de souffle et qu’il devrait repasser par les urnes sans attendre 2017.

« Fourvoyé par ses promesses de 2012, le pouvoir a perdu toute énergie, toute force d’entraînement. On a l’impression de voir un film au ralenti, interminable. La déchéance de nationalité ? On en parle depuis presque quatre mois, et personne ne peut dire si la réforme de la Constitution va être votée, ni même si le Congrès va être convoqué… La réforme du droit du travail ? Il en est question depuis plus d’un an. Elle est loin d’être votée. […] La seule issue est démocratique. Seule une élection peut valider des réformes d’une telle ampleur. Ou un référendum. » Ghislaine Ottenheimer