3 mars 2016

Ça alors

Ouessant compte sur le courant marin pour son électricité

Une hydrolienne produit de l’électricité pour l’île d’Ouessant depuis le mois de novembre. Elle produit en moyenne 37 kWh, soit 3,3 % de l’énergie de la centrale EDF qui subvient aux besoins des 900 habitants. Cette capacité est encore symbolique, mais son constructeur a l’ambition d’assurer d’ici 2019 la moitié des besoins en électricité de l’île bretonne. L’engin a été placé à 55 mètres de fond dans le passage de Fromveur, là où circule un puissant courant marin. Cette initiative unique au monde pour un territoire insulaire fait des émules : un chantier de plus grande envergure a commencé au large des Côtes-d’Armor, tandis qu’un autre doit voir le jour dans le raz Blanchard (Manche). Des délégations d’Indonésie et du Grand Nord canadien sont venues observer l’installation d’Ouessant. Un temps intéressés, des Inuits ont pointé le danger des hélices pour les phoques, un de leurs aliments de base.