4 mars 2016

Tout s'explique

L’ancien président brésilien Lula soupçonné de corruption

Que reproche la justice brésilienne à Lula ?

La police brésilienne a perquisitionné le domicile de l’ancien président Lula. À la tête du Brésil de 2003 à 2010, l’ancien ouvrier syndicaliste est soupçonné d’avoir reçu « beaucoup de faveurs » de grandes entreprises du bâtiment, selon le procureur en charge de l’enquête. Ce dernier estime que Lula a perçu plus de 7 millions d’euros en dons et en honoraires pour des conférences. Les entreprises incriminées sont toutes impliquées dans le scandale de corruption Petrobras, qui secoue le Brésil depuis près de deux ans.

Qui est concerné par le scandale Petrobras ?

Révélée en mars 2014, l’affaire concerne la multinationale pétrolière brésilienne Petrobras, majoritairement contrôlée par l’État. L’entreprise est soupçonnée d’avoir mis au point un système permettant aux entreprises de construction brésiliennes avec lesquelles elle travaille de surfacturer leurs prestations en échange de pots-de-vin destinés aux membres de la coalition de centre gauche au pouvoir. La Cour suprême a décidé hier de juger le président de la Chambre des députés. Le même jour, le magazine brésilien Istoé a affirmé qu’un sénateur de la majorité avait incriminé la présidente Dilma Roussef et son prédécesseur Lula lors d’une audition par la justice.

Comment l’affaire affecte-t-elle l’économie brésilienne ?

Fleuron de l’économie brésilienne, le groupe Petrobras a été largement déstabilisé par l’affaire, qui a conduit sa présidente et cinq autres dirigeants à la démission en février 2015. L’entreprise a déclaré 5,5 milliards de pertes en 2014, dont un tiers dû à la corruption. Ces difficultés ont pesé sur les sous-traitants du groupe, dont plusieurs se sont déclarés en faillite. La corruption « mine la confiance des entrepreneurs et paralyse les affaires et l’économie », a déclaré à l’AFP la professeure brésilienne d’économie Margarida Gutierrez. Le PIB du pays a chuté de 3,8 % en 2015, la baisse la plus importante depuis 20 ans.