7 mars 2016

Ça alors

Un code couleur contre la dengue et le virus Zika

La ville d’Agua Branca, dans le nord-est du Brésil, a trouvé une solution pour empêcher la prolifération des moustiques porteurs de la dengue et du virus Zika. Depuis 2013, les services sanitaires visitent régulièrement chaque maison et appliquent à l’entrée des pastilles vertes là où ils ne trouvent aucune larve de moustique, des jaunes là où il y a de l’eau stagnante pouvant faciliter leur développement et des rouges lorsqu’ils découvrent des larves. Le dispositif a permis de responsabiliser les habitants, les « bons élèves » aidant ensuite leurs voisins et les services municipaux pouvant se focaliser sur les maisons à problème. La ville, qui compte 16 000 habitants, n’a connu que sept cas de dengue en 2015 contre plusieurs centaines dans des municipalités de même taille. Le gouverneur de l’État a décidé d’étendre le système à d’autres villes.