7 mars 2016

Ça peut servir

N’aidez pas vos enfants à faire leurs devoirs

Bonne nouvelle si vous êtes terrifié à l’idée de vous confronter à nouveau au théorème de Thalès ou à l’analyse de « La Princesse de Clèves » : il ne faut pas aider vos enfants à faire leurs devoirs. Ou, du moins, pas trop. S’appuyant sur plusieurs études, la psychologue clinicienne australienne Judith Locke note dans The Conversation que les parents qui s’impliquent trop dans le travail de leurs rejetons les font se sentir incompétents, les stressent et les empêchent d’apprendre correctement. La chercheuse recommande de ne pas aider vos enfants avant qu’ils vous le demandent et de vous contenter de leur donner des conseils, pas de faire les choses à leur place. Ne jouez pas les correcteurs, posez-leur plutôt des questions pour voir s’ils ont bien assimilé, ajoute-t-elle. Si ça se trouve, ils ont mieux compris que vous.