8 mars 2016

C'est leur avis

Liberté de la femme et repli identitaire

Dans une tribune publiée dans Le Monde quelques jours avant la Journée des droits des femmes, célébrée aujourd’hui, l’écrivaine Martine Storti reproche à certains nouveaux défenseurs de la liberté de la femme de ne la brandir que pour mieux rejeter les étrangers.

« Après les agressions commises, en particulier à Cologne, la nuit de la Saint-Sylvestre, par des centaines d’hommes, pour la plupart d’origine maghrébine, contre des centaines de femmes, nous avons pu constater à quel point la liberté des femmes a été présentée comme la marque de l’Occident, y compris par ceux qui, quelques mois plus tôt, avaient porté au pinacle “Le Suicide français” d’Éric Zemmour, pourtant chantre agressivement nostalgique de la soumission des femmes à l’ordre patriarcal. » Martine Storti