10 mars 2016

Ça alors

Le Sun brise la loi du silence britannique

La Monarchie britannique a annoncé hier avoir saisi le régulateur de la presse après une publication dans le Sun. Le quotidien le plus diffusé du pays (deux millions d’exemplaires) a titré hier « La reine soutient le Brexit ». Le tabloïd se base sur des sources anonymes pour avancer qu’Elizabeth II aurait déclaré en 2011 que « l’Europe allait dans la mauvaise direction ». Problème : le monarque britannique a pour coutume d’être politiquement neutre. Et le Premier ministre qu’elle reçoit chaque mercredi a l’interdiction de rapporter les conversations tenues avec elle. Selon le Sun, c’est Nick Clegg, vice-Premier ministre à l’époque, qui aurait soufflé cette information « à deux sources irréprochables » du journal. L’ancien leader du parti des Libéraux-démocrates a démenti.